InvestissHeure

InvestissHeure

2012Déc17 Retraite - Versement des Dividendes dans l'Encaisse ?

RETRAITE

 

 

Versement des Dividendes dans l'Encaisse ?


 

 

 

Le Régime de Réinvestissment des Dividendes (RRD) permet à l'investisseur de réinvestir automatiquement les dividendes en actions; c'est une excellente stratégir que je recommande fortement pour toute personne qui se trouve dans une phase d'accumulation et de croissance de portefeuille. Cependant, pour certains investisseurs à la retraite, il pourrait être plus avantageux de recevoir les versements en espèces, c'est-à-dire directement dans leur encaisse.

 

En effet, les dividendes versés en espèces dans un régime non-enregistré d'investissements (hors REÉR) peuvent être utilisés pour effectuer des retraits ...

 

Illustrons le tout avec un exemple !

 

 

Madame Tango !

 

Madame Tango est à la retraite depuis quelques années. Son revenu annuel est de 43,000$ mais elle doit retirer annuellement la somme de 6,000$ pour subvenir à ses besoins et pour payer ses nombeux voyages à travers le monde ! Elle détient des actions de la société VOY;To dans son portefeuille d'investissements, dont la valeur marchande s'élève actuellement à 150,000$. Les détails financiers sur l'action qu'elle détient sont les suivants :

 

  • Nombre = 3,000
  • Cours actuel (JVM) = 50$
  • Coût unitaire (PBR) = 10$
  • Dividende annuel = 2,12$

 

Voici les taux d'imposition de notre grande voyageuse :

 

  • Taux effectif = 20,6%
  • Taux marginal = 38,4%

 

Scénario A - Dividendes Réinvestis

 

La valeur des dividendes versés est de 6,360$; elle rachètera donc 127 actions au cours annuel moyen de 50$ et recevra 10$ comptant. Le rachat d'actions va modifier son PBR de 10$ à 11,62$. Comme elle a besoin de 6,600$, elle devra vendre 150 actions. Cette vente déclenchera un gain en capital imposable de :

 

150 X ( 50,00$ - 11,62$ )

 

Le gain en capital sera donc de 5,757$. En assumant un taux d'inclusion du gain en capital de 50%, le gain en capital imposable sera donc de 2,878.50$. En utilisant son taux marginal d'imposition, nous pouvons calculer les impôts à payer qui seront de 1,105.34$.

 

En déduisant le montant des impôts du produit de disposition de 7,500$, elle aura donc une somme 6,394.66$.

 

 

Scénario B - Dividendes en Espèces

 

Si les dividendes sont versés directement dans son encaisse, elle pourra retirer le plein montant de 6,360$ sans aucun impact fiscal ! Qui plus est, elle aura  23 actions ( 150 moins 127 ) de plus dans son portefeuille à la fin de l'année ... Son coût d'opportunité, ou son manque à gagner, sera de 169,07$, soit le montant des dividendes qui n'auront pas été versés du fait que les dividendes n'avaient pas été réinvestis en actions ...

 

Selon ce scénario, elle sera plus riche de 1,000$ approximativement !

 

 

Conclusion

 

Dans les deux cas, le montant des dividendes versés sera imposable mais, dans le scénario B, aucun impôt n'aura été payé sur le retrait qui ne génère pas de gain en capital.

 

On peut affirmer que cette stratégie financière est avantageuse et intéressante si :

 

  • Le taux marginal d'imposition est élevé
  • Le PBR d'une action est petit
  • Des retraits périodiques sont requis

Le fait de ne pas avoir à déclarer de gain en capital pourrait également permettre d'obtenir des crédits d'impôts plus élevés et d'éviter de devoir payer des acomptes provisionnels ...

 

Une stratégie à considérer ?


NOTE - Il n'est pas recommandé de détenir qu'une seule action dans un portefeuille d'investissements ... Ce n'est qu'un exemple pour illustrer la stratégie financière ... De plus, les frais de courtage ont été exclus pour simplifier les calculs !

 

 

 

 

RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL

 

 



18/12/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres