InvestissHeure

InvestissHeure

2011Jan09 Planification de Retraite

Faisant suite à ma dernière chronique sur le sujet en rubrique, j'aimerais vous présenter une méthodologie simple et rapide pour déterminer combien vous devriez détenir dans vos comptes d'investissements pour financer votre retraite.

 

Le plus simple sera d'illustrer le tout avec un exemple, une étude de cas !

 

ÉTUDE DE CAS : Monsieur Jules

 

Jules  aimerait prendre sa retraite dans deux ans, soit à 57 ans. Son revenu annuel est présentement de 100,000$ et il contribue au fonds de pension de son employeur. Le montant annuel de sa rente de retraite est estimé à 40,000$ et les soldes de ses comptes d'investissements s'élèvent à 612,000$; son profil d'investisseur est "modéré" et son taux de rendement espéré est de 6,50%. Il est propriétaire de sa résidence qui est libre de toute dette et dont la valeur marchande est de 200,000$. Il aimerait maintenir son niveau de vie actuel à la retraite.

 

Étape 1 - Déterminer le coût de vie :

La 1ère étape consiste à établir son coût de vie à la retraite, c'est-à-dire combien il veut dépenser annuellement. Il s'agit de soustraire de son revenu annuel les impôts versés (33,000$, son taux effectif d'imposition étant de 33%), les contributions à l'épargne (12,000$, 5,000$ en cotisation à son régime de retraite, 6,000$ en contribution à son REÉR et 1,000$ en épargne dans son CÉLI) et les dépenses de 5,000$ reliées à son emploi (cotisations RRQ, AE,etc). Son coût de vie, en $d'aujourd'hui, est donc de 50,000$ (100,000$ - 33,000$ - 12,000$ - 5,000$).

 

Étape 2 - Revenu annuel requis :

Il s'agit de calculer le coût de vie moyen pendant la retraite en appliquant un taux d'inflation annuel prévisible sur la durée de sa retraite qui est définie avec son espérance de vie; en utilisant un taux de 2,5% et une longévité de 85 ans, le coût de vie moyen pendant sa retraite sera de 78,705$, après impôts; un revenu annuel moyen de 124,928$ sera donc requis, avant impôts, pour combler les dépenses futures.

 

Étape 3 - Calculer le manque à gagner :

Il faut déduire de son revenu annuel requis, le montant de sa rente de retraite de son employeur ainsi que la valeur des prestations des rentes gouvernementales (Régie des Rentes & Pension de Sécurité de Vieillesse)qui s'élèveront à 14,966$, donc 124,928$ - 40,000$ - 14,966$ = 69,962$. Il s'agit de son manque à gagner qui devra être compensé par la valeur de ses investissements à laquelle on va soustraire l'équité détenue dans sa résidence, soit 200,000$.

 

RÉSULTAT :

Monsieur Jules devra détenir 574,000$ en REÉR ou 461,000$ en épargne ordinaire (Hors-REÉR); comme il dispose de 612,000$ en investissements, sa retraite est accessible et assurée !

 

Cette méthodologie est simple et les résultats, quoique estimatifs, sont assez fiables ! Il est certain qu'une planification de retraite détaillée sera plus précise mais la réponse à la question principale de "Puis-je prendre ma retraite ?" sera la même ...

 

J'ai annexé à cet article un chiffrier excel (xls) où vous retrouverez tous les calculs de l'étude de cas. Qui plus est, le chiffrier est dynamique et je vous invite à entrer vos données financières personnelles dans le but de faire vos simulations de retraite. Vous n'avez qu'à modifier les données variables qui sont en rouge.

 

Vous pouvez consulter et télécharger le fichier en cliquant sur le lien suivant :

 

Planification de Retraite

 

N'hésitez-pas à me contacter en "postant" un commentaire pour toute question ou demande d'information supplémentaire.

 

Bons calculs et au plaisir d'avoir votre feedback !

 

 

 



09/01/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres