InvestissHeure

InvestissHeure

2012Aout22 ATTENTION : Baisse des Volumes Boursiers

ATTENTION !!!

 

Volumes Boursiers en Forte Baisse ...

 

 

 


 

 

En analyse technique, l'analyse des volumes est tout aussi, sinon plus, importante que l'analyse des cours.

 

Tout d'abord, une définition s'impose ... Les volumes correspondent au nombre absolu de titres échangés pendant une unité de temps. Ils comprennent donc les achats et les ventes.

 

Les volumes transactionnels sont de bons indicateurs pour nous renseigner sur la situation des marchés ainsi que sur la force d'une résistance, d'un support ou d'une tendance.

 

En analysant les volumes, le but est de rechercher une confirmation de la tendance sur les cours par une évolution concordante des volumes. En l'occurence, les volumes devraient augmenter quand les cours montent.

Une augmentation des volumes confirme donc un mouvement haussier.

 

Depuis le début de l'année, le cours de l'indice américain du Dow Jones (DJIA) est en hausse de près de 9% :

 

 

 

 

 

 

Pendant cette période et depuis l'année 2010, les volumes transactionnels sont en constante baisse :

 

 

 

 

 

Depuis l'an 2002, le volume quotidien moyen a été de 233 millions d'actions transigées; en 2012, jusqu'à date, le volume quotidien moyen s'établit à 128 millions de titres échangés, ce qui représente 55% du volume quotidien moyen enregistré au cours de la dernière décennie :

 

 

 

 

 

 

En se basant sur les résultats de mon analyse, nous pouvons affirmer qu'il n'y a aucune force derrière le mouvement haussier de l'indice du DJIA. Au contraire !!! Il faut se questionner sur la faiblesse des volumes.

 

Est-ce que la Bourse a perdu de son attrait ? Probablement ! Les dirigeants de la Caisse de Dépôt et Placement du Québec ont déclaré récemment qu'ils allaient réduire le nombre d'actions dans le portefeuille d'investissements pour investir directement dans des projets financiers ... Bill Gross, important gestionnaire, a même annoncé le décès des actions et que les investisseurs ne devaient plus s'attendre à obtenir le rendement total historique, après inflation, de 6,6% .. Ce fut, en effet, le rendement boursier américain depuis 1912, soit depuis 100 ans.

 

Il est également fascinant de constater que les marchés boursiers grimpent dans l'anticipation de programmes financiers de la part des banques centrales. Mais quand on y pense, si les banques centrales stimulent l'économie, c'est que çà ne va pas trop bien ... Comment peut-on justifier une hausse boursière alors que les économies, à travers le monde, se portent plutôt mal ! Que ce soit en Europe, aux États-Unis, au Japon ou en Chine, les défis économiques sont importants ...

 

Je ne crois pas qu'il y a lieu de céder à la panique mais il serait approprié de faire preuve de prudence et d'une plus grande vigileance. Les faibles volumes confirment, et soutiennent, cette conclusion. La Bourse est vulnérable à une correction boursière ... C'est, du moins, ce que l'analyse des volumes nous suggère !!!

 

On verra bien !!!

 

 

 

 

 

  

 

RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL

 

 



23/08/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres