InvestissHeure

InvestissHeure

2011Octobre21 Rendement Espéré selon Horizon de Placement

RENDEMENT ESPÉRÉ selon HORIZON DE PLACEMENT

 

 

C'est inévitable ! À chaque correction boursière ou en période de forte volatilité, nous entendons toujours les mêmes affirmations :

 

- Ce n'est qu'une baisse temporaire ...

- Ne vendez surtout pas, restez dans le marché ...

- Ce ne sont que des fluctuations à court terme ...

- Il faut accepter de vivre avec la volatilité des marchés ...

- C'est une erreur que de synchroniser les marchés boursiers ...

- Gardez le cap, vous investissez pour le long terme ...

 

Le long terme ? Vraiment ?

 

Je vous présente les résultats d'une analyse financière que je viens tout juste de compléter.

 

Avertissement : Les résultats risquent de vous surprendre !

 


 

CONTENU :

Objectif

Méthodologie

Résultats

Conclusion

 

 

OBJECTIF

 

L'objectif de mon analyse financière est de calculer les rendements annuels moyens d'un indice boursier selon différents horizons de placement, à court, moyen et long terme.

 

L'indice boursier sous analyse est celui du Dow Jones (DJIA) et les horizons de placement varient de 5 à 75 ans, par tranche de 5 ans.

 

MÉTHODOLOGIE

 

Pour calculer les rendements annuels moyens, j'ai utilisé les cours de l'indice boursier du Dow Jones des 100 dernières années, soit pour la période allant de l'année 1910 à 2010. Les cours utilisés étaient ceux de la fermeture de l'indice à la fin de chacune des années.

 

Le rendement annuel moyen pour chacune des périodes a été calculé avec la simple formule suivante :

 

((Solde Fin - Solde Début) / (Solde Début)) / Nombre d'années

 

Le rendement calculé exclut tout dividende; il ne s'agit que du rendement sur le capital.

 

En plus de calculer le rendement annuel moyen pour chacun des horizons de placement, j'ai aussi déterminé quel avait été le rendement maximal et minimal pour chacune des périodes.

 

RÉSULTATS

 

Le rendement annuel moyen du Dow pendant les 100 dernières années a été de 7,42%. Voici un graphique qui compare le rendement maximal et minimal à cette moyenne historique, et ce, selon les différents horizons de placement :

 

 

On constate que le rendement maximal baisse au fil des ans alors que le rendement minimal augmente; mes calculs me permettent de dire que :

 

- 17,5% des horizons de 5 ans ont procuré un rendement négatif ...

- Un horizon de plus de 20 ans était requis pour avoir la certitude  d'obtenir un rendement positif ...

 

Depuis leurs sommets atteints en mars 2000, les indices boursiers du S&P500 et du Nasdaq accusent toujours un retard très important après presque 12 années ... Pour le S&P500, 20,1% (sommet à 1507) et pour le Nasdaq, 47,8% (sommet à 5048).

 

Vous me direz que cela confirme la stratégie d'investir pour le long terme ?

 

Le tableau suivant contient les rendements annuels moyens par horizon de placement :

 

 

C'est fascinant, n'est-ce pas ? On observe que le rendement annuel moyen baisse au fil des années !!! Plus l'horizon est lointain, plus basse est l'espérance de rendement ... Incroyable, non ?

 

Vous remarquerez également que les baisses et les hausses des rendements annuels moyens ne sont pas "linéaires", ce qui semble confirmer l'existence des cycles boursiers à long terme de 20 ans.

 

En se basant sur les données historiques, on remarque que :

 

- Un horizon de plus de 30 ans a été requis pour être certain de battre l'inflation (4,0%) ...

- Il y avait une possibilité de 10,5% de ne pas obtenir un taux de rendement supérieur à 6% même avec un horizon de 45 ans ...

- Le rendement annuel moyen "minimal" pour un horizon de 50 ans n'a été que de 4,4% ...

 

Voici une illustration graphique qui démontre la baisse du rendement annuel moyen pour un individu qui investit à l'âge de 25 ans :

 

 

Et oui, vous avez bien vu !!! Le rendement annuel moyen de son investissement passe sous la barre du rendement historique de 7,42% à la tranche d'âge de de 50-55 ans ...

 

CONCLUSION

 

Vous me permettrez de faire, à mon tour, une affirmation :

 

<< C'est une erreur de ne pas gérer activement son portefeuille d'investissements, même sur un horizon à très long terme. >>

 

 

L'horizon de placement correspond au nombre d'années entre la constitution d'un portefeuille d'investissements et le retrait du capital investi. On parle habituellement d'une période allant jusqu'à la retraite, jusqu'au décès ou lorsque les capitaux seront requis pour un projet de vie spécifique. Pour moi, cette notion temporelle perd beaucoup de sa signification ou de son importance quant aux rendements boursiers ! Doit-on vraiment investir pour le long terme ? Telle est la question ... Chose certaine, une stratégie passive, même à très long terme, ne semble pas permettre de maximiser les rendements ? Pire encore, elle ne permet pas de gérer les risques !

 

L'objectif principal de toute gestion de portefeuille devrait être la protection, ou préservation, du capital investi. Un investisseur, à la retraite, qui a un horizon de 35 ans, ne peut pas se permettre de subir une correction boursière de plus de 30% ou de 50% ... L'effet sur sa rente de retraite serait dévastateur ... Ce sera d'ailleurs le sujet de l'une de mes prochaines chroniques !

 

 

 



22/10/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres