InvestissHeure

InvestissHeure

2011Fév23 Régime d'Actionnariat : La Fidélité a ses limites ...

Une étude, qui remonte à la fin de la dernière décennie, révélait qu'environ 800,000 ou 10% des employé(e)s adhéraient à un régime d'actionnariat au Canada. De ce nombre, 81% travaillaient pour un employeur qui contribuait conjointement à l'achat des actions.

 

Ces régimes sont extrêmement variés et complexes, tout comme leurs coûts, frais et bénéfices. Bien que leur adhésion ne soit habituellement pas obligatoire, ces régimes constituent très souvent un avantage financier important et intéressant.

 

Les contributions de l'employé(e) et/ou de l'employeur peuvent être effectuées dans un régime enregistré ou dans un régime d'épargne.

 

Régime enregistré :

La cotisation de l'employé(e) est déductible d'impôt et la contribution de l'employeur est incluse dans le Facteur d'Équivalence (FE) du contribuable, ce qui réduit le montant maximal pouvant être cotisé à un REÉR.

 

Régime d'épargne :

Les contributions sont versées dans un régime d'épargne non enregistré, entraînant ainsi l'imposition des dividendes et de tout gain en capital.

 

Les régimes sont habituellement très avantageux et toute personne devrait y adhérer, sans trop de questionnements existentiels ou d'hésitations. Cependant, il ne faudrait pas tomber dans un piège financier ... Ces régimes ne sont que des régimes de rémunération sous forme d'actions et ne constituent pas, selon moi, des régimes de retraite ou d'investissements. Le danger, ou le piège financier, est d'accumuler un nombre important d'actions au fil des années qui représente un pourcentage trop élevé des avoirs financiers de la personne. Cette situation n'est pas souhaitable :

 

Diversification :

Un seul titre boursier ne devrait jamais représenter plus de 2,5% à 5,0% de la valeur totale d'un portefeuille d'investissements. En conservant une forte concentration avec une seule action, le risque est par le fait même augmenté, pour rien ! Il est toujours préférable de réduire les risques en diversifiant. Comme le dit le vieil adage : << Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier >>.

 

Répartition des actifs :

La répartition des actifs consiste à diviser le capital investi entre les titres à revenu (Ex:Obligations) et les titres de croissance (Ex:Actions); théoriquement, plus vous avancez en âge, plus la pondération des titres de croissance devrait être réduite. En accumulant les actions dans un régime d'actionnariat, la gestion du portefeuille devient plus difficile.

 

Fiscalité :

Si les contributions sont effectuées à un régime d'épargne, le coût moyen d'achat (PBR) par action ne cessera de baisser et ce, de façon significative, sur une longue période de temps; ceci aura comme conséquence de déclencher un important gain en capital imposable lors de la disposition des titres. Toute stratégie fiscale devrait favoriser un taux marginal d'imposition plus bas dans le futur (Retraite) que le taux actuel, sur le marché du travail. Il est parfois préférable de s'imposer un peu plus à chaque année que de différer trop d'impôts vers l'avenir ...

 

Pour la plupart des régimes d'actionnariat, il existe des clauses qui permettent de retirer, transférer ou de vendre les actions, en tout ou en partie, après une certaine période de détention ou selon une fenêtre temporelle, déterminée à l'avance. Chaque employé(e) aurait avantage à liquider ses actions de façon automatique, systématique ou mécanique, au lieu de les conserver passivement ... Cette stratégie permettra de réduire les risques ainsi que les impôts à payer.

 

En passant, il pourrait être avantageux de retirer les actions "échues", détenues dans un régime non enregistré, pour cotiser à son REÉR; non seulement, vous "encaissez" la bonification reçue de l'employeur, vous obtenez également un retour d'impôt !

 

Le régime d'actionnariat est, pour tout employeur, un régime d'intéressement et de fidélisation des employé(e)s, mais la fidélité financière a tout de même ses limites ... Allez, vendez et soyez infidèle !!!

 

 

 

 

 

 



24/02/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres