InvestissHeure

InvestissHeure

2011Mar17 Demander la rente de la RRQ (RPC) à 60, 65 ou 70 ans ?

Dans son dernier budget, le gouvernement du Québec vient d'harmoniser les règles du versement des prestations de retraite de la Régie des Rentes du Québec (RRQ) avec celles du Régime de Pension du Canada (RPC). Ces nouvelles règles restaureront graduellement, au fil des ans, les facteurs d'ajustement de la pension pour le versement anticipé (avant 65 ans), et tardif (après 65 ans), des prestations de retraite.

 

Veuillez noter que ces modifications n'auront aucune incidence sur vous si vous recevez déjà les prestations ou si vous commencez à les recevoir en 2010.

 

Versement Anticipé :

 

Le versement anticipé des prestations de retraite donnera lieu à une réduction des prestations de 7,2% par année au cours desquelles vous touchez des prestations avant d'avoir 65 ans, jusqu'à un maximum de 36% à 60 ans. Le taux de pénalité maximal était auparavant de 30% à cet âge. Exemple : Une rente annuelle projetée de 9,600$ à 65 ans sera dorénavant réduite à 6,144$ à l'âge de 60 ans plutôt que d'être de 6,720$, soit une réduction de 576$ par année.

 

Versement Tardif :

 

Le versement tardif des prestations de retraite donnera lieu à une majoration des prestations de 8,4% par année, la hausse maximale sera donc de 42% à l'âge de 70 ans. La majoration maximale était auparavant de 30%. Exemple : En utilisant la même rente annuelle projetée de 9,600$, cette rente sera de 13,632$ à l'âge maximal de 70 ans, soit plus que le double de la valeur de la rente à 60 ans ...

 

À quel âge devrais-je demander ma rente ?

 

Plusieurs facteurs doivent être pris en considération lorsqu'on évalue si une personne admissible doit commencer à retirer la rente avant 65 ans, à 65 ans ou la reporter jusqu'à l'âge maximal permis de 70 ans. Les facteurs sont regroupés dans le tableau suivant :

 

 

 

F1 - Psychologie : << Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras >> ... Pour certaines personnes, il vaut mieux profiter d'un bien acquis, bien que plus modeste, que de risquer pour un bien de valeur supérieure mais hypothétique ...

 

F2 - Besoins de liquidités : Vous n'avez aucun autre revenu et vous ne détenez pas d'épargne ou d'investissements, vous n'avez pas d'autres choix que de faire votre demande à l'âge minimal de 60 ans ...

 

F3 - État de santé : Votre état de santé est précaire ? Il est probablement judicieux de demander la rente à 60 ans plutôt que de reporter les versements ...

 

F4 - Longévité : L'espérance de vie familiale est faible, demandez votre rente à 60 ans; pour qu'il soit financièrement avantageux de demander la rente à 65 et, après 65 ans, il faut une espérance de vie minimale de 84 ans. Ce n'est seulement qu'à partir de cet âge que la stratégie de reporter sa demande de prestations est financièrement avantageuse ...

 

F5 - Inflation : Si l'inflation est élevée, il est préférable de demander la rente le plus tôt que possible car cette dernière est annuellement indexée ...

 

F6 - Rendement espéré : Si votre taux de rendement sur votre portefeuille d'investissements est élevé, optez pour la rente à 60 ans. Si votre rendement est faible et que vous ne gérez pas vos investissements de façon active, il serait préférable de reporter votre demande. La raison étant que la majoration de la rente sera supérieure à celle obtenue sur vos placements ...

 

F7 - Risque financier : La valeur de la rente gouvernementale est déterminée et elle est garantie ! Ce n'est pas le cas pour la rente provenant de vos investissements ...

 

F8 - Taux d'imposition : Il est préférable de minimiser votre taux d'imposition marginal à la retraite; si vous reportez votre rente, la hausse du revenu imposable pourrait faire grimper votre facture fiscale ! Si vous prévoyez un revenu de retraite qui sera similaire à votre revenu d'emploi, il serait préférable de ne pas reporter l'âge de votre demande de prestations ... De plus, gardez en mémoire que vos REÉR seront convertis en FERR et que vous devrez obligatoirement effectuer des retraits annuels minimaux; si vous reportez votre RRQ à 70 ans et que vous effectuez vos retraits à 71 ans, l'impact sur votre taux d'imposition marginal pourrait être dévastateur, fiscalement parlant ...

 

F9 - Revenu total : Si votre revenu de retraite est élevé à 65 ans, toute majoration obtenue sur votre RRQ/RPC sera compensée par une réduction de votre rente de la Pension & Sécurité de la Vieillesse (PSV). En effet, la PSV contient des clauses de récupération ... Si votre revenu est supérieur à un certain montant (67,668$ en 2011), vous devez remettre 15% de votre revenu net excédentaire jusqu'à concurrence de la PSV complète ! Si votre revenu de retraite prévisible est supérieur à 67,000$, il n'y a donc aucun avantage à reporter la demande de la RRQ ou du RPC et vous devriez la demander à 60 ans ...

 

F10 - Décès : À votre décès, la RRQ, ou le RPC, offre une rente au conjoint survivant seulement et la valeur de la rente peut être réduite ou tomber à 0$ ! Tout montant détenu dans un régime d'épargne peut être légué aux héritiers de votre choix, pas seulement à votre conjoint. Dans un contexte de planification successorale, il n'est pas avantageux de puiser dans son capital financier ... Il serait donc préférable de choisir la rente réduite ...

 

 

ANALYSE FINANCIÈRE

 

J'ai effectué une analyse financière pour déterminer s'il était plus avantageux d'effectuer des retraits de ses REER pour compenser le manque à gagner dû au report de la demande de la rente de pension de la RRQ (ou du RPC) pour obtenir des prestations plus élevées.

 

Données et Hypothèses :

Rente mensuelle projetée à 65 ans de 800$

Taux annuel d'indexation de la rente à 1,5%

Taux d'inflation annuel prévisible de 2,5%

Valeur des REER à 60 ans de 150,000$

Taux de rendement espéré sur investissements de 5%

Longévité = 90 ans

 

 

Ma conclusion ? Il est toujours préférable de demander la rente avant l'âge de 65 ans; idéalement, il serait préférable d'en faire la demande à 62-63 ans. Il n'est généralement pas avantageux de retarder le début du paiement de la rente après 64 ans, sauf dans des situations très particulières. Les conclusions sont illustrées dans le graphique suivant :

 

 

 

CONCLUSION

 

J'espère que mon analyse vous aidera à prendre votre décision et que vous serez en mesure d'établir s'il est judicieux, selon votre situation personnelle, de demander le versement des prestations de la RRQ ou du RPC à 60, 65 ou 70 ans ...

 

 

 

 RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL

 



18/03/2011
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres