InvestissHeure

InvestissHeure

2012Février04 Évaluation des Indices Boursiers Américains

MARCHÉ BOURSIER AMÉRICAIN

Évaluation des Indices

Dow Jones, S&P 500 et Nasdaq

 

<< 2012 : Privilégier le retour de son capital et non pas

un retour sur son capital >>


 

 

Depuis décembre dernier, les marchés boursiers américains s'emballent. Il est temps de se demander si cet emballement est justifié ...

 

 

DONNÉES BOURSIÈRES

 

Le prochain tableau contient les données boursières des trois principaux indices américains :

 

 

 

 

Quelques observations s'imposent !

 

Les analystes prévoient une hausse des profits de 15% pour les titres composant l'indice du Dow Jones alors que la croissance a été de 6% l'an dernier ... Avec la reprise économique aux États-Unis et l'année électorale, je crains que le dollar américain ne reprenne de la vigueur, ce qui aurait pour effet de réduire les bénéfices des grandes multinationales. Personnellement, je trouve que ces attentes sont un peu trop optimistes ?

 

Pour le S&P 500, l'augmentation des profits est semblable à celle de 2011, passant de 20% à 18% ...

 

En ce qui concerne l'indice du Nasdaq, une baisse des profits est anticipée pour 2012, de l'ordre de presque 18% ... Pourtant, les sociétés continuent à publier des résultats supérieurs aux attentes des marchés ? C'est cependant un signal d'avertissement que tout investisseur devrait prendre en considération ...

 

Enfin, il est fascinant de constater que la hausse des dividendes a été de 5% pour les titres de valeur du Dow et de 22% pour les titres de technologie; c'est le monde à l'envers ! Doit-on comprendre que les titres technos ne procureront plus, dans l'avenir, de fortes croissances des profits ? C'est peut-être pour cette raison que les observateurs financiers abaissent de façon significative leurs prévisions de profits ?

 

 

ÉVALUATION DES INDICES BOURSIERS

 

J'utilise la méthode d'actualisation des flux monétaires futurs pour calculer la valeur intrinsèque, ou Valeur Présente Nette (VPN), des indices boursiers. Il s'agit de déterminer la valeur actuelle des profits et des dividendes futurs, en utilisant un taux d'actualisation qui correspond au taux de rendement espéré. Mes calculs ont été effectués avec un taux de 10%, qui correspond au taux de rendement historique du marché boursier.

 

Les résultats sont regroupés dans le tableau ci-dessous :

 

 

 

 

Présentement, on peut affirmer que les indices sont légèrement sur-évalués de 5%. Cependant, en se basant sur les bénéfices prévisibles dans une année, les indices sont sous-évalués de 5,0% à 7,5%. Si la tendance se maintient ... et que les profits sont au rendez-vous, les marchés boursiers américains devraient procurer un rendement total de 7,5% à 10,0% aux investisseurs, incluant les versements des dividendes.

 

Les rendements obtenus sont exprimés en devise américaine; il faudra donc tenir compte du taux de change et des fluctuations des devises pour déterminer toute performance. Si l'on assume que le dollar canadien devrait baisser au cours des prochains mois, les rendements n'en seraient que plus intéressants !

 

 

ET LA VOLATILITÉ ?

 

Selon moi, la volatilité sera présente en 2012, tout comme en 2011. Je vous présente mes prévisions pour les Haut & Bas de l'année, qui ont été déterminées à l'aide de ratios dérivés des cours des dernières années :

 

 

 

 

Mentionnons que les "Bas" ont été validés, et vérifiés, avec les ratios de retracement boursier de Fibonacci.

 

J'en profite également pour vous donner les Sommets et les Creux de 2008, et de 2009, pour chacun des indices :

 

DOW       14,165    6,547

S&P 500    1,565       677

Nasdaq     2,874    1,269

 

Vous remarquerez certainement que le Nasdaq a déjà atteint un nouveau sommet, excédant celui de 2008 ... Mais nous sommes encore loin du sommet de l'an 2000 !

 

 

CONCLUSION

 

L'emballement boursier en début d'année 2012 est peut-être légitime, et justifié, mais on peut s'attendre à voir des corrections périodiques et fréquentes. Alors, prudence et vigileance sont de mises ! L'objectif de tout investisseur, en 2012, devrait être d'obtenir le retour de son capital et non pas de privilégier un retour sur son capital ...

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL

 

 



05/02/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres