InvestissHeure

InvestissHeure

2011Juin13 Analyse des titres bancaires du S&P/TSX

J'ai effectué une analyse des principaux titres bancaires de la Bourse du TSX.

 

MÉTHODOLOGIE :

Le but de mon analyse était de calculer la Valeur Présente Nette (VPN) de chacun des titres pour déterminer s'ils étaient "sur-évalués" ou "sous-évalués". Pour ce faire, j'ai utilisé la méthode d'actualisation des flux monétaires futurs qui consiste à actualiser, avec un taux de rendement espéré, les profits et les dividendes futurs. Les taux de croissance utilisés sont les taux historiques pour le secteur et le taux de rendement espéré, soit le taux d'actualisation, est de 10%.

 

RÉSULTATS :

Les résultats sont reportés dans deux tableaux distincts, selon la taille de la capitalisation boursière :

 

 

 

COMMENTAIRES :

Les titres qui retiennent mon attention sont ceux de la Banque de Montréal et de la Banque Laurentienne. Les résultats de mon étude indiquent clairement une sous-évaluation ...

La VPN de chaque titre boursier a été calculée avec le bénéfice par action de la dernière année se terminant au deuxième trimestre de l'année 2011. En utilisant les bénéfices anticipés pour toute l'année financière de 2011, j'obtiens les résultats suivants :

 

 

Les analystes financiers s'attendent, en moyenne, à une hausse des profits de l'ordre de 9,6% d'ici la fin de l'année ... 18% pour la Royale, 20% pour la TD et 18% pour la CIBC. Les attentes pour ces titres sont très grandes, n'est-ce pas ?

 

Les titres du secteur bancaire canadien se sont corrigés à la baisse depuis le mois de mai et je crois que la correction va se poursuivre après la publication des résultats financiers du troisième trimestre, en août prochain. S'il fallait que les profits ne soient pas au rendez-vous et que lla Banque du Canada hausse son taux directeur, les actions du secteur bancaire pourraient être malmenées par les gestionnaires ainsi que par les analystes ... Qui plus est, on assiste également à une baisse des cours des actions bancaires américaines et européennes, pour les raisons que l'on connaît. Toute crise financière bancaire à l'extérieur du pays pourrait avoir un effet négatif sur le secteur financier du TSX ...

Aux cours actuels, l'acquisition des titres de la BMO et de la LB représentent, selon moi, un excellent investissement à long terme mais avec un peu de patience ... je crois que l'on pourra payer moins cher d'ici quelques semaines ...

 

DIVULGATION :

À titre de divulgation volontaire, j'aimerais dire que je détiens les titres de la Royale, de la BMO, de la Nationale ainsi que de la Laurentienne.

 

 

 

 

 

 



14/06/2011
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres