InvestissHeure

InvestissHeure

2011Fév03 Régime de Retraite : Privé ou Gouvernemental ?

La cotisation maximale annuelle au RRQ/RPC sera de 2217,60$ en 2011 et la valeur de la rente mensuelle maximale, à compter de 65 ans, a été établie à 960$. En 1998, les montants étaient respectivement de 1,068,80$ et de 750,69$. Depuis 1998, les cotisations ont été augmentées de 8,3% par année comparativement à une hausse annuelle de la valeur de la rente de 2,1% ... Il y a 13 années, la valeur de la rente maximale représentait 70% de la valeur des contributions alors qu'elle ne représente plus que 43% ...

 

Je me suis amusé à faire des calculs ! Prière de ne pas me faire parvenir de commentaires à l'effet que je n'ai pas de vie !!! Les calculs ne sont que des projections en assumant, comme hypothèse de base, que les hausses moyennes historiques seront les mêmes pour les années futures.

 

Un individu qui entre sur le marché du travail à l'âge de 25 ans et qui prévoit travailler pendant 40 ans, versera des cotisations annuelles moyennes de 9,367$ à la RRQ/RPC; à la veille de prendre sa retraite, la cotisation finale sera de 20,952$ en l'an 2051 !!! Et sa rente ? Sa rente mensuelle sera de 2,046$ au début de sa retraite. La rente étant indexée, son revenu mensuel de retraite sera, en moyenne, de 2,665$ (longévité de 90 ans).

 

Assumons maintenant que les cotisations sont effectuées à un régime de retraite privé et que le taux de rendement moyen est de 6,5%. Il aura amassé la jolie somme de 1,645,186$ qui lui procurera une rente mensuelle de 11,239$, soit 4,2X la rente gouvernementale !

 

Pour obtenir une valeur similaire à la rente gouvernementale, une contribution annuelle moyenne de 2,221$ serait requise, soit une réduction de plus de 7,000$ par rapport aux cotisations prévisibles ... Certes, les cotisations au RRQ/RPC donnent droit aux crédits d'impôts et il faudrait en tenir compte ... mais cette inclusion ne changerait pas la conclusion principale de cet exercice, surtout que les cotisations à un régime privé de retraite sont totalement déductibles du revenu ! 

 

En d'autres mots, la rente gouvernementale ne représentera que 24% de la valeur d'une rente qui aurait été acquise avec un régime de retraite privé ... Pourquoi ? Le 3/4 des sommes est requis pour verser des prestations de décès, des prestations aux survivant(e)s, des rentes d'invalidité ainsi que de financer la retraite des autres ... Il y aura bientôt plus de gens à la retraite que de personnes sur le marché du travail ...

 

Dans le débat social qui fait rage présentement, on soulève la possibilité de rendre les cotisations obligatoires pour la retraite et certaines personnes favorisent les régimes gouvernementaux existants, un de leurs arguments étant qu'il ne faut pas que la personne assume seule le risque relié à la gestion d'un régime de retraite ... C'est un argument qui ne tient pas la route ... La vraie raison, c'est que les gouvernements ont besoin d'argent. Ils ne pensent pas vraiment à vous, ni à votre retraite !

 

Les autorités gouvernementales nous présenteront leurs budgets au printemps prochain et je suis prêt à parier qu'elles vont augmenter les cotisations aux régimes ... On verra bien ! 

 

 

 

 

RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL

 



04/02/2011
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres