2011Avr18 La cote de crédit des ÉU modifiée - Blogue Financier - Inve$tissHeure

InvestissHeure

InvestissHeure

2011Avr18 La cote de crédit des ÉU modifiée

L'agence de notation Standard & Poor's vient d'annoncer aujourd'hui qu'elle modifiait la cote de crédit des États-Unis de AAA "Stable" à AAA "Négative".

 

Les représentants de l'agence de cotation ont justifié cette modification par l'absence de programmes fiscaux adéquats pour réduire les déficits budgétaires ainsi la dette nationale.

 

La plupart des analystes et des gestionnaires financiers n'y ont vu qu'un geste symbolique, voire politique ... plutôt qu'un signal économique. N'empêche que c'est la première fois qu'une telle agence modifie la cote de crédit du pays dont le rayonnement économique est le plus important au monde ! Pour ma part, je considère que l'on vient de hisser un peu plus haut le drapeau rouge au-dessus de la Maison Blanche !

 

Pendant ce temps, Démocrates et Républicains continuent à jouer à la politique ... Avec des élections prévues pour 2012, il est fort à parier que les deux partis n'arriveront pas à s'entendre sur les politiques économiques à mettre en place pour régulariser la situation fiscale de la nation américaine. L'oncle Sam a de gros problêmes et personne ne semble vouloir les régler ... Il n'y a aucun avantage politique à le faire si vous n'êtes pas au pouvoir, non ?

 

Les marchés boursiers et obligataires n'ont pas réagi fortement à cette annonce, comme si tout le monde le savait déjà ! Et c'est çà que je trouve très inquiétant ?

 

Les dirigeants politiques devront bientôt approuver une hausse du plafond de la dette nationale qui sera probablement dépassé en mai prochain. Le seuil de la dette du pays est de 14,300 milliards de dollars américains et si la dette nationale excède ce montant, le pays sera en défaut de paiement ... Ce qui voudrait dire que le département du Trésor américain ne pourrait plus verser les intérêts sur les titres obligataires existants ou d'émettre de nouvelles obligations ... Il ne faudrait vraiment pas en arriver là ...

 

Qui plus est, le deuxième plan de relance économique (stimulus plan) du gouvernement Obama va s'éteindre au début de l'été; on aimerait bien créer un autre programme pour maintenir et stimuler l'économie mais est-ce qu'il y aura une volonté politique de le faire et est-ce que le gouvernement central aura toujours la capacité financière d'injecter de nouveaux capitaux  ? À force d'imprimer des nouveaux billets, on risque de manquer d'encre ...

 

Les emaines à venir risquent d'être fortes en émotions et qui dit émotions dit volatilité ...

 

 

 



19/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres