InvestissHeure

InvestissHeure

2010Déc27 L'Économie Américaine ... en chiffres !

Je viens tout juste de visiter le site USDEBTCLOCK.ORG (lien interactif à la fin de l'article) et j'aimerais vous faire part de certaines données économiques américaines ...

 

Produit Intérieur Brut (PIB/GDP):

Le PIB s'élève à 14,600 milliards de dollars ... Les revenus représentent 31,2% du PIB alors que les dépenses sont à 45,6%, créant ainsi un déficit annuel de 2,111$ milliards$ ... Chaque foyer américain devrait donc verser plus de 26,000$ en impôts chaque année pour éponger l'hémorragie budgétaire ...

 

Endettement :

La dette totale des États-Unis est de 55,500 milliards$, ou de 685,000$ par famille ou de 500,000$ par contribuable ... Les dettes personnelles, qui totalisent 16,200 milliards$, représentent près de 30% de la dette totale du pays, soit 200,000$ par foyer ... Remarquez que l'endettement des citoyens est supérieur au PIB national, avec un ratio de 111% (Dette/PIB) ...

 

ACTIFS :

La valeur totale des actifs aux États-Unis est de 72,200 milliards$; chaque 1$ d'actif est donc grevé d'une dette de 0,77$ ...

 

POPULATION :

Sur une population totale de 311 millions de personnes ou de 81 millions de foyers :

 

- 138,7 millions de personnes sont aptes à travailler

- 111 millions de contribuables paient des impôts

- 26,2 millions d'individus sont sans travail

- 54,1 millions de retraité(e)s

- 43,1 millions de bénéficiaires d'un programme d'aide alimentaire

 

Le Congrès Américain a récemment dit NON au programme de réduction du déficit et il a dit OUI au prolongement des réductions d'impôts ... Comment réduire ces déficits ? Qui paiera cette énorme dette ? Où l'oncle SAM va-t-il trouver des nouveaux revenus ? En continuant de soutenir artificiellement leur économie, les dirigeants du pays mettent la table pour une autre crise financière, non ? Moi, j'pense que OUI !!! Quel sera l'impact des mesures draconniennes à venir sur les marchés financiers ? Pas nécessairement bon pour la Bourse, à moyen et à long terme ... mais on devrait, à court terme, connaître de bons moments. Wall Street ne se préoccupe pas de la dette, ni des déficits ... tout comme le gouvernement, c'est clair ... Quand le déficit va, tout va, c'est comme l'appétit ! Mais à trop manger, on se rend malade et les USA vont avoir une sérieuse indigestion ... La table est mise ...

 

 

 

 

 Je vous invite à visiter le site ... vous devriez ...

 

USDEBTCLOCK.ORG 



28/12/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres