InvestissHeure

InvestissHeure

2012Oct08 Analyse du Ratio c/b d'un Indice Boursier

 


 

À la Bourse, l'un des ratios financiers les plus utilisés est le Ratio Cours/Bénéfices, ou le Ratio c/b. Il est aussi appelé le Coefficient de Capitalisation des Bénéfices !

 

On calcule le ratio en divisant le cours de l'indice boursier par le montant des bénéfices annuels. Prenons un exemple ...

 

Le cours de l'indice boursier américain du S&P500 est actuellement de 1,455 points et le montant des bénéfices annuels est de 85,47$, ce qui nous donne un ratio c/b de 16,96. En utilisant, dans la formule, les bénéfices annuels estimés pour l'an prochain (dans 12 mois), on obtient le ratio c/b prévu. Pour le S&P500, les bénéfices prévisibles, dans 12 mois, sont de 103,78$; le ratio c/b prévu est donc de 14,02. En passant, les analystes s'attendent à une croissance annuelle des bénéfices de 20% en une année ...

 

Règle générale, lorsque le ratio c/b est élevé, cela indique que les investisseurs prévoient une forte croissance des bénéfices dans le futur. Par opposition, un faible ratio c/b pourrait refléter les inquiétudes du marché face à la croissance à venir.

 

Ce ratio représente donc une attente ou, d'une certaine manière, une prévision quant au rendement futur du marché boursier. Il permet aussi de déterminer si, selon certaines hypothèses, le marché est sur-évalué ou sous-évalué ...

 

Mais comment peut-on faire une telle évaluation ? Simplement en utilisant la formule suivante :

 

 

 

 

Il s'agit, tout simplement, de diviser le nombre 1 par la somme du taux annuel d'inflation et du taux d'intérêt obligataire gouvernemental à long terme, soit celui des obligations ayant une échéance de 30 ans.

 

Illustrons le tout avec un exemple ... Au cours des 5 dernières années aux États-Unis, le taux d'inflation annuel a été de 2,28% alors que le taux d'intérêt moyen sur les obligations à long terme a été 4,22%; en insérant ces données dans notre formule, on obtient :

 

1 / (2,28% + 4,22%) = 1 / 6,5% = 15,4

 

La valeur du ratio c/b ainsi calculée est de 15,4; et bien, pendant cette période, la valeur du ratio c/b moyen de l'indice boursier du S&P500 a été de 15,6 ... Je vous le jure, çà marche !!! C'est un peu normal, cette formule est une version abrégée, et simplifiée, de celle qui est utilisée par la Banque Fédérale Américaine. Elle est connue sous le nom du "modèle de la FED".

 

En date d'aujourd'hui, le taux d'intérêt sur les obligations de 30 ans du gouvernement américain est de 2,94%, ce qui est bien en-dessous de son taux moyen de 5,55% enregistré au cours des 20 dernières années, soit depuis 1991 :

 

 

 

 

Si l'on calcule le ratio c/b avec le taux obligataire actuel et un taux d'inflation annuel de 2,49%, qui correspond au taux moyen des 10 dernières années, le résultat est un ratio de 18,4, légèrement supérieur au ratio actuel de 17.

 

On remarque, avec cette formule, que toute poussée inflationniste ou toute montée des taux d'intérêt à long terme engendrera une contraction du ratio c/b de la Bourse. En assumant que les mesures entreprises par les Banques Centrales à travers le monde, dont la FED, vont créer une poussée inflationniste et qu'à cause de la précarité de l'économie américaine, les taux devraient grimper, on peut donc calculer notre ratio c/b prévisionnel ainsi que le cours de l'indice boursier du S&P500 ...

 

Avec un taux d'inflation de 2,5% et un taux obligataire de 4,0%, on obtient un ratio c/b de 15,4 et un cours de 1,320 points ... confirman ainsi, selon ce scénario, que la Bourse est présentement sur-évaluée de l'ordre de 10% ...

 

Utilisez les données comprises dans les tableaux suivants pour analyser vos propres scénarios. À vous d'émettre vos hypothèses !!! 

 

 

 

 

 

 

En terminant, le ratio c/b historique de l'indice du S&P500 est, depuis 1962, soit depuis 50 ans, de 16. Et bien, il nous faut utiliser un taux d'inflation à 2,25% et un taux obligataire de 4,0% pour obtenir ce ratio ... et un cours de 1,367 points pour l'indice.

 

Ouais, la Bourse est chère ...

 

 

 

 

 

RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL

 



09/10/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres