InvestissHeure

InvestissHeure

2013Fév25 Bourse: Évaluation du S&P/TSX 60

 

 


Contenu :

  • Introduction
  • Indice du S&P/TSX 60
  • Graphique Boursier
  • Ratios de Fibonacci
  • Valeur Actuelle (VPN)
  • Conclusion

 

Introduction

 

Le gestionnaire de Fonds, M. Ross Healy, était, l'autre jour, l'analyste financier à l'émission Market Call, diffusée par la chaîne télé de BNN. Il a dit quelque chose qui m'a fait sursauter : << Après la Bulle Technologique de 2001-2002, la Bulle Immobilière de 2008-2009, nous assistons probablement au gonflement de la Bulle Dividendes >> ...Et M. Healy d'ajouter les propos suivants :<< Les titres de grande capitalisation, qui versent de généreux dividendes, sont très dispendieux >> .. Il a piqué ma curiosité et j'ai donc décidé d'analyser l'indice boursier canadien du S&P/TSX 60.

 

Indice du S&P/TSX 60

 

Le S&P/TSX 60 est un indice boursier qui regroupe les 60 sociétés avec les valeurs de capitalisation les plus importantes de la Bourse Canadienne de Toronto. La société qui détient le 1er rang à ce titre est la Banque Royale du Canada (RY-T), avec une capitalisation boursière de 92,9$ milliards.`Au 60ième rang, on retrouve la compagnie Enerplus Corp (ERF-T), avec 2,6$ milliards.

 

Il est intéressant de constater que l'indice du S&P/TSX 60 est constitué majoritairement de 3 secteurs boursiers, soit : Financier (35%0, Énergie (20%) et Mines & Métaux (15%). À eux seuls, ces 3 secteurs représentent 70% de la valeur de l'indice ...

 

Graphique Boursier

 

Le cours de l'indice est actuellement de 730pts, avec des Haut & Bas des 52 dernières semaines de 742pts et de 638pts. Les moyennes mobiles de 50 et de 200 jours sont, respectivement, de 724pts et de 694pts :

 

 

 

On remarque, tout d'abord, la formation d'un triangle de rétrécissement, en lignes pointillées, dont le point de convergence était de 680pts. Le Sommet était de 901pts et le Creux de 458pts.

 

On peut également apercevoir la formation d'un 2ième triangle de retrécissement, avec un Sommet de 819pts et un Creux de 642pts. Le point de convergence serait de 731pts, qui est le cours actuel de l'indice.

 

Ratios de Fibonacci

 

Les retracements boursiers, calculés avec les ratios de Fibonacci de 61,8%, 50% et de 38,2% sont de :

 

1er Triangle (901/458) : 732, 680 et 627

2ième Triangle (819/642) : 751, 731 et 709

 

Si le cours dépasse les 751pts, ce sera la confirmation d'un mouvement haussier. Il avait atteint les 742pts, le 29 janvier dernier, pour se corriger à la baisse par la suite.

 

Si le cours ne peut se maintenir au-dessus des 709pts, ce sera la confirmation d'un mouvement baissier, dont le prochain point de support serait à 627pts.

 

Valeur Actuelle

 

Le ratio Cours/Bénéfices de l'indice est de 18,07 et le rendement boursier des dividendes est de 3,1%. Les bénéfices sont donc de 40,41$ et le montant des dividendes de 22,63$.

 

En utilisant mon modèle d'actualisation des flux monétaires futurs, j'obtiens une Valeur Actuelle, ou Valeur Présente Nette (VPN), de 630pts. Selon mon analyse, l'indice est sur-évalué de 13% à 15% ...

 

Mes hypothèses sont : 1) Un taux de croissance annuelle des bénéfices de 7% 2) Un taux de majoration annuelle des dividendes de 5% et 3) Un taux d'actualisation, ou taux de rendement espéré, de 10%. Ces taux sont les taux historiques de l'indice.

 

Le tableau suivant contient la VPN de l'indice selon le taux de croissance annuelle des bénéfices :

 

 

 

Conclusion

 

Pour obtenir une VPN de 730pts, il faut utiliser un taux de croissance des bénéfices de 12% à 13% !!! Les analystes et stratèges financiers prévoient une croissance des bénéfices de 4,2%, en moyenne, avec un taux de 2,1%, selon un scénario pessimiste, et de 7% pour le scénario optimiste. On est loin du 12% ?

 

Les résultats de mon analyse me portent à croire que l'indice pourrait se corriger à la baisse, à court terme, de 10% à 15%. Sinon, le marché pourrait entrer dans une phase de stagnation pendant plusieurs mois ...

 

Comme les taux d'intérêt sont très bas, plusieurs personnes ont décidé d'investir à la Bourse pour obtenir des rendements plus élevés avec les dividendes, mais, ce faisant, elles assument un risque beaucoup plus grand ... La Bourse, contrairement au CPG, peut être très volatile ... On dit souvent que << Qui ne risque rien, n'a rien >> ... Mais on pourrait aussi compléter le dicton : << Qui ne risque rien, n'a rien ... à perdre >> !!!

 

Au risque de me répéter ... La prudence est de mise ...

 

Ce sera d'ailleurs le sujet de mon prochain article ... Non, pas la prudence, le risque !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



26/02/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres